Navigation mit Access Keys

MastWebComment varie la fructification chez les arbres forestiers?

Comment varie la fructification chez les arbres forestiers?

Menu principal

 

La fructification, c’est-à-dire la production de fruits et de graines, peut varier en abondance d'une année à l'autre. On effectue en foresterie une distinction entre différents niveaux de fructification:

Classification des niveaux de fructification chez les arbres forestiers, d’après Rohmeder (1972)
Désignation Code Arbres dans le peuplement Fruits/cônes sur chaque arbre
Absence de fructification 0 0 < 10 % des arbres

absents ou rares

Fructification partielle   
1 10 à 50 % des arbres

rares à nombreux

Demi-fructification   
2 50 à 80 % des arbres

nombreux à abondants

Fructification complète
3 > 80 % des arbres

abondants à très abondants

Les forestiers et les chasseurs nomment paissons pleines les années de production massive de fruits et de graines par la totalité, ou par la plus grande partie, des individus d’un peuplement forestier. La paisson désigne tout ce que les animaux domestiques paissent, principalement en forêt.

Une forme particulière de paisson est la glandée, qui désigne à la fois une année à glands exceptionnelle, et la pratique qui consiste à laisser les porcs se nourrir de glands de chênes et de faînes de hêtres en forêt.

 

 

Informations sur les principales essences forestières de Suisse

Hêtre commun – Fagus sylvatica

Le hêtre est la deuxième essence la plus fréquente en Suisse. Il est présent dans presque toutes les régions du pays, mais absent des vallées alpines...

Frêne commun – Fraxinus excelsior

Largement répandu le frêne constitue de vastes forêts avec l’érable sycomore dans l’avant-pays alpin septentrional.

Chêne pédonculé – Quercus robur

Le chêne pédonculé nécessite beaucoup de lumière et une période de végétation longue et chaude. D’où son aire de répartition principale sur le Plateau...

Chêne sessile – Quercus petraea

Le chêne sessile, résistant à la sécheresse, est plus fréquent que le chêne pédonculé en Suisse; il est toutefois plus vulnérable au gel tardif.

Épicéa/sapin rouge – Picea abies

L’épicéa est l’essence de Suisse la plus fréquente et la plus répandue. Sa principale aire de répartition naturelle se situe dans les Alpes, les...

Sapin/sapin blanc – Abies alba

Troisième essence la plus fréquente de Suisse, le sapin blanc est surtout présent dans le Jura occidental, le Plateau central et les Préalpes.